Conciliation familiale

Consultation de conciliation familiale

La conciliatrice familiale est une professionnelle de la relation et du conflit, qui, en cas de difficultés au sein du couple ou de la famille, en cas de volonté de séparation, ou après la séparation, va vous aider à explorer et mettre en œuvre vos propres pistes de solutions.

A cette fin, elle travaille à la restauration de la communication et de l’échange. Elle ne juge pas les circonstances de la crise et ne propose ni impose ses propres solutions.

Pour qui ?

  • Les couples qui envisagent une séparation et souhaitent organiser celle-ci avec l’aide d’un tiers;
  • Les couples qui sont déjà séparés mais qui souhaitent apporter des modifications à leur fonctionnement;
  • La conciliation peut aussi contribuer à résoudre les difficultés entre les générations d’une même famille.

Pour quoi ?

La conciliation est particulièrement indiquée pour aider à résoudre plus sereinement les conflits en matière de séparation, elle peut intervenir avant, pendant ou après une procédure judiciaire.

  • pour discuter de l’éducation ou de l’hébergement des enfants;
  • pour définir la contribution de chacun des parents à l’entretien et à l’éducation des enfants ;
  • pour réfléchir à la façon dont on communique au quotidien ;
  • pour partager équitablement et sereinement les biens (et parfois les dettes).
  • ….

CONCRETEMENT,

Au cours de ces consultations, la conciliatrice veille essentiellement à ce que l’information circule entre les personnes.  Elle est à l’écoute de chacun et fait en sorte que chacun soit entendu et compris  par l’autre.

Elle veille à faire émerger les besoins de chacun en vue d’un accord équilibré.

La conciliatrice est également la garante de la légalité des solutions retenues.

Par qui ?

Muriel Frère est  conciliatrice familiale et juriste du « 37 ».  Elle est membre de l’équipe pluridisciplinaire et est tenue au secret professionnel.

Quand?

Les consultations ont lieu le lundi, mardi et le jeudi sur rendez-vous ; possibilité jusque 19 h.

Combien ?

20 euros par séance (en couple, en famille,…), à répartir entre toutes les personnes qui participent à la conciliation. Certaines mutualités remboursent une partie de ce montant.  Renseignez-vous à l’accueil.  En cas de difficultés financières, prenez contact avec une assistante sociale.